VIRGINIE EFIRA
Actrice/comédienne/artiste
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_facebook-suiv
Retrouvez Virginie Efira
Vign_3s333

Virginie Efira sur Facebook:  

Page: Virginie Efira  (ici) 

Suivez-moi sur TWITTER
Partager la page
Virginie sur Instagram

Partagez-moi😚 #virginieefira Https://twitter.com//Virginie_Efira

Une publication partagée par Virginie Efira (@virginie_efira_) le

Paul Verhoeven
Paul Verhoeven- réalisateur de Benedetta avec Virginie Efira
Affiche / affichage
Virginie Efira
Virginie Efira, soeur dans le film Benedetta de Paul Verhoeven
Benedetta /Virginie Efira
Virginie dans Benedetta de Paul Verhoeven-photo du film (Blessed Virgin -Sainte Vierge)
Charlotte Rampling
Charlotte Rampling dans Benedetta, film de Paul Verhoeven
 
Lambert Wilson
Lambert Wilson dans le film Benesetta de Paul Verhoeven
 
Daphné Patakia
Daphné Patakia  dans le film de Paul Verhoeven
 
Louise Chevillotte
Louise Chevillotte dans Benedetta, le film de Paul Verhoeven
Benjamin Penamaria
Benjamin Penamaria dans Benedetta, le film de Paul Verhoeven
 
Elena Plonka
Elena Plonka dans Benedetta le film de Paul Verhoeven
 
cv_elena_plonka.pdf (626,46 Ko)
Nicolas Gaspar
Nicolas Gaspar dans Benedetta, le film de Paul Verhoeven
 
Léa Lopez
Léa Lopez dans Benedetta, le film de Paul Verhoeven avec Virginie Efira
 
cv_lea_lopez.pdf (669,54 Ko)
A propos de l'étude historique
La vie de Benedetta Carlini
La vie de Benedetta Carlini
Livre.docx (208,02 Ko)
Présentation du livre: Sœur Benedetta, entre sainte et lesbienne Toscane, XVIIᵉ siècleSœur Benedetta, entre sainte et lesbienne Toscane, XVIIᵉ siècle
Compte_rendu.pdf (411,09 Ko)
Comtpe rendu : Sœur Benedetta, entre sainte et lesbienne. Toscane XVIIe siècle
Archives_studies_of_homosexuality_volume_12
ITW sur Europe 1

Virginie Efira est l'invitée de "Un dimanche de cinéma" sur Europe 1-le 1/04/2018 

Virginie nous parle du doublage de Croc-Blanc et de ses futurs projets cinématographiques (interview complète  les 23 premières minutes de cette émission. Le sujet de Blessed Virgin est abordé quelques minutes en  fin d'interview) .

Un-dimanche-de-cinema-01-04-18
Marché du film-Cannes71
 

Vidéo-Virginie Efira, devant l’entrée de  l'hôtel JW Marriott,  est sur le point de se diriger au Marché du film à Cannes afin de présenter « Benedetta », le 10 mai 2018.

Vidéo-Virginie Efira, devant l’entrée de  l'hôtel JW Marriott,  est sur le point de se diriger au Marché du film à Cannes afin de présenter « Benedett
Sur le tournage à Pérouse

Vidéo (amateur): Sur le tournage à Pérouse, Piazza IV Novembre

Benedetta de Paul VerhoevenVidéo (amateur): Sur le tournage à Pérouse, Piazza IV Novembre
Sur le tournage
Sur le tournage
Sur le tournage

L’équipe en tournage à l’abbaye de Silvacane, septembre 2018.

Benedetta de Paul Verhoeven: 	 L’équipe en tournage à l’abbaye de Silvacane, septembre 2018
Sur le tournage
Benedetta de Paul Verhoeven -scène de tournage
 
film.pdf (468 Ko)
Tournage du film à l'Abbaye de Silvacane
Sur le tournage
Paul Verhoeven et Virginie Efira sur le tournage de Benedetta
Benedetta-Affiche
Benedetta de Paul Verhoeven avec Virginie Efira  -affiche dévoilant un sein de Virginie Efira
Pitch

Au début du seicento, alors que la peste fait rage, Benedetta Carlini entre comme novice au couvent de Pescia en Toscane. Capable depuis l'enfance de miracles, elle va bouleverser la vie de cette communauté.

A 17th-century nun in Italy suffers from disturbing religious and erotic visions. She is assisted by a companion, and the relationship between the two women develops into a romantic love affair.

Virginie Efira et Paul Verhoeven sur le tournage de Benedetta (Les cahiers du cinéma)
Virginie Efira et Paul Verhoeven sur le tournage de Benedetta
Première photo de Benedetta Carlini (Virginie Efira)-Photo de Guy Ferrandis
Benedetta de Paul Verhoeven-Première photo de Benedetta Carlini (Virginie Efira)-Photo de Guy Ferrandis
Fiche technique du film Benedetta

TITRE FRANÇAIS: BENEDETTA

TITRE INTERNATIONAL:  Benedetta

  • Genre :drame/ biopic/ thriller érotique/ historique
  • Nationalité: film français
  • Durée:
  • Film en couleur
  • Format de projection :
  • Format son :
  • Année de production : 2017
  • Numéro de visa :
  • Sortie en salles en France :  estimée en septembre 2020.. Et première mondiale espérée pour Cannes2020.
  • Sortie DVD 

RÉALISATEUR

  • Paul  Verhoeven 

SCÉNARIO

  • Scénaristes: Paul  Verhoeven  et David Birke
  • Adaptation de l'étude de l'historienne américaine Judith C. Brown, "Immodest Acts: The Life of a Lesbian Nun in Renaissance Italy", Oxford University Press , 1986, traduite en français sous le titre "Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne. Toscane XVIIe siècle" chez Gallimard en 1987 [Bibliothèque des Histoires].

ACTEURS

  • Virginie Efira-rôle: l'abbesse Benedettta Carlini
  • Lambert Wilson-rôle: le nonce
  • Charlotte Rampling-rôle
  • Daphné Patakia-rôle :soeur  Bartholomée  Crivelli
  • Olivier Rabourdin-rôle
  • Clotilde Courau-rôle
  • Louise Chevillotte-rôle : Christina
  • Hervé Pierre-rôle : 
  • Alexia Chardard-rôle: Giulia
  • Antoine Lelandais-rôle : le lieutenant
  • Lauriane Riquet-rôle:
  • Benjamin Penamaria-rôle:
  • Léa Lopez-rôle:
  • Elena Plonka-rôle:
  • Nicolas Gaspar-rôle:

Note: Isabelle Huppert et Albert Dupontel,  approchés par la production, ne font pas partie de la distribution de ce film, selon la confirmation de SBS. 

MUSIQUE

Anne Dudley 

EQUIPE TECHNIQUE

DISTRIBUTION

PRODUCTION

  • Producteurs  délégués: Saïd Ben Saïd, Jérôme Seydoux, Michel Merkt
  • Coproducteurs : Arnold Heslenfeld,  Laurette Schillings, Frans van Gestel, Teun Hilte
  • Avec le soutien de Fonds néerlandais pour le cinéma , avec le soutien financier de la région du Var (avance remboursable de 200 000 euros).

SOCIÉTÉS

Sur le tournage de Benedetta
Virginie dans Benedetta de Paul Verhoeven-photo du film (Blessed Virgin -Sainte Vierge)
Anecdotes et potins autour du film "Benedetta"

Une histoire vraie.... 

Dans cette adaptation de l'enquête historique de Judith C. Brown, "Immodest Acts: The Life of a Lesbian Nun in Renaissance Italy"(1986), Virginie Efira incarne sœur Benedetta Carlini, une nonne lesbienne à l’aube du XVIIe siècle (époque moderne et art baroque)  en Toscane. Après avoir joué une bourgeoise catho dans "Elle", Virginie Efira poursuit son chemin de croix : la religieuse qu'elle interprète (abbesse à Pescia et, en même temps, femme d'affaires influente),  reconnue par la population et le clergé local comme une "bienheureuse" voire une "sainte " suite à ses stigmates, ses visions, ses révélations, ses miracles et ses liens mystiques avec le Christ, se voit emprisonnée pendant 35 ans dans une cellule de son couvent, à cause de son imposture et de sa conduite sexuelle (relations sexuelles non consenties -donc viols- avec une religieuse du même établissement)....

Témoignage retrouvé et retranscrit par Judith C. Brown: 

«Cette sœur Benedetta, donc, pendant deux années de suite, au moins trois fois la semaine, après s’être dévêtue et mise au lit, quand elle pouvait s’imaginer que sa compagne était dévêtue pour se mettre au lit, feignant d’avoir besoin d’elle, l’appelait, et elle s’en venant, elle la saisissait par un bras et de force l’attirait sur le lit et l’ayant enlacée la mettait sous elle et la baisait, lui disait mots d’amour, et tant s’agitait sur elle qu’elles se corrompaient toutes deux et ainsi par force la retenait tantôt deux et tantôt trois heures.» « Pour la forcer à avoir des relations avec elle, Benedetta avait expliqué à Bartholomea qu’elle était possédée par un ange nommé Splenditello, qui lui ordonnait d’abuser d’elle. »

C'est une histoire de religion (de foi, de mysticisme, de possession angélique voire diabolique...) mais également une histoire des mentalités, une histoire sur la/les "Femme (s)"  et en même temps une histoire de pouvoir, de transgression et de sexe... C'est la mise en scène d'un petit morceau de la grande "Histoire"...

« Sainte Vierge devra être un film profondément habité par le sentiment du sacré. Je m’intéresse au sacré depuis mon plus jeune âge, et plus particulièrement en peinture et en musique » a déclaré le réalisateur.

Rappelons que Verhoeven fait partie du Jesus Seminar, un groupe d'étude qui s'intéresse à la véritable histoire du Christ, dont il a tiré un essai qu'il rêve d'adapter au cinéma: "Jésus of Nazareth", livre traduit en français par Anne-Laure Vignaux, Aux forges de Vulcain, avril 2015.

Bis, bis.... 

Après  le thriller "Elle", "Benedetta" est le deuxième film en langue française de  Paul Verhoeven (réalisateur néerlandais) produit par Saïd Ben Saïd -SBS Productions (producteur français). C'est également la seconde collaboration de Virginie Efira avec Paul Verhoeven et SBS: elle jouait une prude catho dans "Elle" et incarne, dans "Benedetta", une nonne lesbienne.  De plus, c'est aussi  la seconde fois que nous retrouvons David Birke (scénariste américain) aux côtés de Paul Verhoeven. Il avait coécrit le scénario de  "Elle".

Benedetta : un rôle taillé pour Virginie Efira

[…] j’admire complètement son travail, ses films néerlandais, ses américains, et le fait que Paul Verhoeven ait réussi à ne pas se faire aplatir par le cinéma américain... Quand on m’a dit qu’il écrivait pour moi, je ne l’ai pas cru. Ça va être un chef-d’œuvre absolu ! Je me suis quand même demandé comment il avait pensé à moi pour jouer cette nonne complètement dingue ! J’en ai d’ailleurs parlé avec une actrice du film en lui disant : “Toi, je comprends, tu ressembles vraiment au personnage” et elle m’a répondu “Mais toi aussi ! Tu as l’air folle !”

De Sainte Vierge / Blessed Virgin à Benedetta

Le nom du film a changé en cours de route... Désormais, depuis le 4 mai 2018, le film ne s'intitule plus  "Sainte Vierge" /" Blessed Virgin" mais "Benedetta".  Une appellation mieux adaptée à l'oeuvre "verhoevienne", titre à l'instar d'un film érotique  comme par exemple  "Emmanuelle" ou  mieux encore d'un "biopic" ?  Un titre qui calmera également l'esprit critique  émanant du clergé et de leurs adeptes.

Tournage

De nombreuses scènes ont été réalisées en Toscane (Italie) et en France durant le second semestre de l'année 2017, d'après l'écriture scénaristique de Gérard Soeteman. Initialement, l'écriture du scénario avait été confiée à Jean-Claude Carrière.  Et puis, suite à un nouveau remaniement du scénario (repris en main par Paul Verhoeven et David Birke),  de nouvelles scènes sont tournées à partir du 18 juillet 2018  jusqu'au 4 novembre 2018. 

Le tournage aura lieu en Italie, dans le sud-est de la France (notamment dans les abbayes de Silvacane à la Roque d'Anthéronnet du Thoronet). Le film s’achèvera en studio en région parisienne.

Tournage en Italie

En Toscane, Montepulciano (les 18 et le 19 juillet 2018, Porta al Prato était le décor du film) et à San Quirico d'Orcia au mois d'août.

En Ombrie, notamment à Bevagna (tournage du 23 juillet au 8 août 2018:  Piazza Filippo Silvestri, escalier du Théâtre Torti et marché couvert du village. La scène d'une procession nocturne sera réalisée dans les rues entourant l'église de San Francesco). La troupe est arrivée au mois de mai et toute l'équipe de tournage à été hébergée dans les hôtels de la chaîne B&B et des appartements (14 à Bevagna, 3 à Foligno, 2 à Cannara et 3 autres à Montefalco.  En deux mois, les frais engendrés par le film et son personnel a engendré 1 million d'euros de dépenses à Bevagna!

Lettre de remerciements à la mairesse de Bevagna  écrite par Conchita Airoldi et Laurentina  Guidotti (Urania Pictures, la société de production qui a aidé les Productions SBS par Said Ben Said dans la réalisation du tournage italien) :

« La rencontre avec ce magnifique pays, nous laissera un souvenir indélébile, en particulier pour le capital humain qu’il possède. Les habitants de Bevagna, avec leur disponibilité, ou plutôt leur générosité, se sont révélés être un trésor unique qui nous a permis de travailler au mieux dans le tournage d’un film important et pas facile ". Outre la beauté du village et de ses citoyens, le travail de l'administration municipale a également été salué, à commencer par la mairesse Annarita Falsacappa et, bien sûr, le Mercato delle Gaite. "Nous espérons que nous retournerons bientôt dans cet endroit merveilleux . »

Le tournage s'est poursuivi à Pérouse où la peste s'est abattue (du 9 au 17 août 2018): Via Maestà Delle Volte,  Piazza Danti, corso Vannucci et Piazza IV Novembre 

« Pérouse sera le siège idéal du nonce apostolique (Lambert Wilson) appelé à vérifier les faits qui impliquent les deux femmes --l’abbesse Benedetta (Virginie Efira) et la soeur  Bartholomée (Daphné Patakia). J'ai été frappé par la place, les palais de la municipalité et la cathédrale se regardant, la fontaine au centre. Je vais lui montrer toute sa beauté dans mon nouveau film. » -P. Verhoeven.

En France: 

Le tournage se poursuit dans la plus grande discrétion : sécurité et confidentialité obligent! : « Zéro journaliste sur le plateau ! ». « De Variety au Film français, aucun média n'est autorisé. Tout est verrouillé », tranche-t-on sans appel au siège parisien de SBS Productions. Sur place, le personnel des abbayes est également soumis à une clause de confidentialité.

Tournage du film à l'abbaye de Silvacanà la Roque d'Anthéron (Bouches-du-Rhône/Provence):

De fortes perturbations sont prévues pour les visiteurs de l'abbaye durant les périodes du 6/08 au 31/08 et du 3/09 au 21/09 (cf.  pdf sur cette page pour  connaître les horaires de visite durant ces deux périodes). 

" Nous avons accueilli équipes et comédiens juste avant le Var, du 6 août au 21 septembre, dans la salle du chauffoir ou "salle des moines" qui était censée être la chambre de la nonne jouée par Virginie Efira. L'abbaye constituait le second décor loué par la production qui a tourné uniquement en intérieur. Le montant total avoisine les 50 000 euros", indiquait Mme Carole Pauvarel, directrice du site communal de l'abbaye de Silvacane (Varmatin.com, le 19/10/2018).

Tournage du film à l'abbaye du Thoronet (Var/Provence):

Fermeture exceptionnelle de l'abbaye du 23/09 au soir jusqu'au 27/10 au matin.

"Je suis à l'abri de tout ça car rien ne se passe au sein de l'église abbatiale qui est sanctuarisée. Le tournage ne dérange donc en rien mes activités ! Pour le reste, nous ne sommes pas chez nous. C'est un lieu d'État que nous louons, je n'ai donc pas à me prononcer sur ce qu'ils y font", "Pour tout vous dire, à part le fait que cela parle d'une nonne lesbienne, je ne suis pas au courant de l'intrigue du film ni de l'histoire de cette sœur Benedetta. J'ai juste pu parcourir quelques décors et je peux vous dire qu'ils sont très beaux et bien aménagés. Le dortoir des moines par exemple est très fidèlement reconstitué époque XVIIe », a confie  le père Cante qui voit toutefois d'un bon œil les moyens déployés pour coller à la réalité historique de l'époque (Varmatin.com, le 19/10/2018).



Potrebbe interessarti: http://www.perugiatoday.it/attualita/bevagna-film-ciak-si-gira-benedetta-riprese-fino-a-l-7-agosto-2018.html
Seguici su Facebook: http://www.facebook.com/pages/PerugiaToday/100142986753754



Potrebbe interessarti: http://www.perugiatoday.it/attualita/riprese-benedetta-film-umbria-perugia-paul-verhoeven.html
Seguici su Facebook: http://www.facebook.com/pages/PerugiaToday/100142986753754
Sur le tournage de Benedetta: La peste frappe à Bevagna...
Benedetta de Paul Verhoeven: Sur le tournage: La peste frappe à Bevagna...
Sorties internationales de"Benedetta"
  • Albanie-Distributeur: MegaCom Film
  • Bosnie-Herzégovine-Distributeur: MegaCom Film
  • Corée du Sud-Distributeur: Compagny L
  • Croatie-Distributeur::MegaCom Film
  • Estonie-Distributeur: Megogo Total Films
  • Lettonie-Distributeur:  Megogo Total Films
  • Lituanie-Distributeur:  Megogo Total Films
  • Russie-Distributeur:  Megogo Total Films
  • Serbie-Distributeur: Megogo Total Films
  • Slovénie-Distributeur: Megogo Total Films
  • Ukraine-Distributeur: Megogo Total Films
L'oeuvre historique ......Immodest Acts: The Life of a Lesbian Nun in Renaissance Italy

Soeur Benedetta : une sainte ou une fausse sainte mais "lesbienne" ..

13/04/2017 02:53:00

Les archives florentines de cette enquête singulière ont été consultées par Judith C. Brown.

Si Benedetta a bel et bien des visions, ce qui en ferait une bienheureuse, voire une potentielle sainte pour l’Église. Mais dans le contexte du début du XVIIe siècle, qui est un temps de Contre-Réforme, c’est-à-dire de réponse de l’église catholique à la création d’églises dissidentes protestantes, le surnaturel et le magique ne sont plus à la mode. Les visions mystiques et baroques de Benedetta, pleines de beauté et de violences à la fois, suscitent la méfiance auprès d’un clergé qui veut surtout promouvoir la discipline austère et la modestie. Les faits que Benedetta se fasse le medium de Jésus et tiennent des propos immodestes témoignent pour l’église d’un désir de grandeur incompatible avec le statut de servante du Christ. Malgré cela, Benedetta devient abbesse de son couvent de la Mère de Dieu de Pescia. Pour cette jeune fille issue d’une famille non aristocratique, c’est un exploit. D’autant qu’elle n’a que 30 ans, ce qui est très jeune pour devenir une mère-abbesse.

L’enquête de 1619

 Des nonnes viennent témoigner contre Benedetta. Est-ce par jalousie des différents acteurs? Est-ce pour se défendre des protestants ? Quoi qu’il en soit, elles l’accusent d’abord de fraude au miracle  et de faux stigmates ; infligés par elle-même. Par ailleurs, l’anneau d’or aurait été fabriqué frauduleusement par Benedetta à partir de safran et de son propre sang.  Aussi, un nonce papal est chargé d’enquêter sur la mère-abbesse. De nouvelles accusations s’ajoutent. Les enquêteurs, qui interrogent les sœurs du couvent des Théatines, découvrent que la mère-abbesse a eu une longue passion amoureuse et charnelle avec sœur Bartholoméa.  Cette dernière ne nia pas les relations sexuelles avec sa mère-abbesse. Elles auraient même duré deux ans et demie !.  Benedetta aurait expliqué à Bartholoméa que son corps était possédé par un très bel ange, Splenditello. Bartholomea explique avoir voulu faire ce que l’ange lui disait de faire -or elle ne le savait que par l’intermédiaire de Benedetta qui entrait en communication avec l’ange. Elle déclare que Benedetta la forçait à faire l’amour plusieurs heures et plusieurs fois par semaine lorsqu’elles partageaient la même cellule. Trois soirs par semaine, quand Bartholomea allait se coucher, Benedetta l’appelait se plaignant de souffrances diverses et quand Bartholomea était à son chevet, elle la jetait sur le lit, l’embrassait et lui disait des mots doux. Quelle(s) signification(s) les deux femmes attachaient-elles à cette étrange relation mystique et charnelle médiatisée par un ange masculin ?

L’enquête accumule les détails des scènes érotiques et violentes, que l’église considère comme bestiales et monstrueuses entre personnes de même sexe. Entre 1619 et 1623, l’église hésite sur le cas : Benedetta a-t-elle de véritables visions béatifiques ou sont-ce des obsessions diaboliques dont elle serait la victime ? Finalement, sœur Benedetta est condamnée à 35 ans de prison, une peine relativement clémente pour des accusations aussi graves qui auraient pu lui valoir le bûcher pour sorcellerie ou crimes contre nature. Elle les passa dans une petite cellule du couvent dont elle avait été la supérieure, pour lui rappeler l’humilité dont elle avait manqué. Bartholomea ne fut pas poursuivie et continua à vivre selon la règle des Théatines dans le même couvent. Pensait-elle à Benedetta dans son cachot ? Les femmes se revirent-elles ?

À la fin de sa peine, elle obtint le droit de finir ses jours au service des malades et des pauvres. À sa mort, à 71 ans, les villageois, ignorant la sanction qu’elle avait encourue, la pleurèrent comme une sainte. Faut-il y voir non pas une défense de Benedetta mais plutôt de l’église catholique ? On sait que l’accusation de relations contre nature dans les couvents et les monastères fut au cœur de la propagande protestante anticatholique de cette époque.. Il est probable la Papauté ne voulaient pas que l’affaire s’ébruite….

Le cas de Benedetta est intéressant. Le fait pour une femme de s’identifier au Christ est une double transgression : transgression du genre et transgression religieuse. Si elle fut condamnée, c’est parce qu’elle fut dans la démesure, dans l’immodestie, en dehors des lois naturelles de son sexe et parce qu’elle avait été l’initiatrice et la corruptrice de Bartholomea. Mais était-elle lesbienne ? Le mot et la catégorie n’ont pas de sens à l’époque. Pour Benedetta, quand elle faisait l’amour avec Bartholomea, elle était possédée par un ange masculin : elle n’était donc plus une femme. Quant à Bartholomea, elle était une nonne faisant l’amour à un ange auquel elle jurait fidélité…

Publié par Virginie Efira •   Ajouter un commentaire  0 commentaires





Vos commentaires
Il n'y a aucun commentaire
Virginie Efira©2016