VIRGINIE EFIRA
Actrice/comédienne/artiste
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_facebook-suiv
Retrouvez Virginie Efira
Vign_Virginie-Efira-obsedee-par-Adele-Exarchopoulos-dans-la-bande-annonce-de-Sibyl

Virginie Efira sur Facebook:  

Page: Virginie Efira (ici) 

Suivez-moi sur TWITTER
Virginie sur Instagram

Partagez-moi😚 #virginieefira Https://twitter.com//Virginie_Efira

Une publication partagée par Virginie Efira (@virginie_efira_) le

Pour partager la page...
Exttrait B.O. de Sibyl
Sometimes I feel like a motherless child by The Humphries Singers.mp3
Justine Triet
Justine Triet dans Sybil
 
Justine_triet_.pdf (195,99 Ko)
CV Justine Triet
Virginie et Justine
Virginie Efira et Justine Triet-Sybil
Gaspard Ulliel
Gaspard Ulliel dans Sybil de Justine Triet
 
Adèle Exarchopoulos
Adèle Exarchopoulos dans Sybil de Justine Triet
Sandra Hüller
Sandra Hüller dans Sybil de Justine Triet
Laure Calamy
Laure Calamy dans Sybil de Justine Triet
 
cv_laure_calamy.pdf (510,22 Ko)
Niels Schneider
Niels Schneider dans Sybil de Justine Triet
 
Paul Hamy
Paul Hamy dans Sybil de Justine Triet
 
cv-paul-hamy.pdf (2,98 Mo)
Tournage

Vidéo-Virginie Efira s'envole pour la Croatie: 50 min Inside, TF1, L'actu du 26 mai 2018

Virginie Efira s'envole pour la Croatie: 50 min Inside-tournage de Sybil
Dossiers de presse
DP_SIBYL_01.pdf (201,68 Ko)
Dossier de presse français
Dossier de presse anglais
Sur le tournage
Photos du film
ITW sur Euriope 1

Virginie Efira est l'invitée de "Un dimanche de cinéma" sur Europe 1-le 1/04/2018 

Virginie nous parle du doublage de Croc-Blanc et de ses futurs projets cinématographiques (interview complète  : plus ou moins les 23 premières minutes).

Quelques mots à propos des films "La première séance" / "Sybil" de Justine Triet.  Blessed Virgin (Benedetta) est abordé quelques minutes en  fin d'interview.

Un-dimanche-de-cinema-01-04-18
 

Vidéo: Shooting à Stromboli à l’occasion du tournage de Sybil (Première séance) de Justine Triet

Virginie Efira à Stromboli pour le film Sybil
Elle Magazine 3787-20 juillet 2018
 
Vign_58409470_327107321286450_8159444061878917807_n
Tournage du film Sibyl au Tréport
Tournage du film Sybil avec Virginie Efira au Tréport
 

Justine Triet et Adèle Exarchopoulos

Vign_le-cinema-une-vision-de-femmes--adele-exarchopoulos-et-justine-triet
Junket -Hôtel Vernet
Sur le tournage du film Sibyl: Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos,Sandra Hüller
Virginie Efira, Adèle Exarchopoulos,Sandra Hüller-tournage de Sybil
Cannes-12/05/2019
 

Vidéo-Virginie Efira- La boîte à questions-Canal+, le 21 mai 2019

Vign_Capture
 

Interview de Virginie Efira pour Sibyl par Nagui-Bande originale-France Inter-Le 22 mai 2019

Vign_fr_inter_nagui
ITW-B.O.-Fr Inter
Virginie Efira pourSibyl-Bande originale-France Inter-le 22 mai
 

Virginie dans Le Parisien ,23 mai 2019

Vign_virginie_efira_pour_le_parisien
 

Entrée libre- Rencontre avec Virginie Efira et Justine Triet à propos du film Sibyl  -24 mai 2019

Vign_Capture
Cannes 2019-Red carpet- le 24 mai 2019-Présentation de Sibyl
Conf.presse Cannes
Photocall-Cannes 25/05
 

Vidéo-Photocall Cannes 2019- Equipe du film Sibyl-le 25 mai 2019

Vign_Capture
Cannes 25 mai
Cannes 25 mai 2019
 

Video-Portrait-Le fabuleux destin de Virginie Efira-20/09/2018

Le fabuleux destin de Virginie Efira
 
Vign_affiche_sybil
Vidéo-Sibyl de Justine Triet-Bande-annonce
Sibyl de Justine Triet-bande-annonce
Synopsis du film Sibyl de Justine Triet

Pitch

Virginie Efira incarne, cette fois, Sibyl, une romancière reconvertie en psychanalyste.  Mais  comme son désir d'écrire refait surface, elle renonce à la psychanalyse jusqu'à sa rencontre avec Margot, une actrice enceinte qui décide de se faire avorter. Cette dernière insiste pour devenir sa patiente. Le cas de Margot fait résonance à son passé. et ses confessions vont bouleverser la vie de Sibyl.... 

Synopsis

Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d'écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu'elle cherche l'inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l'acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu'elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s'accélère à une allure vertigineuse…

Sibyl, a jaded psychotherapist, returns to her first passion: writing. But her newest patient Margot, a troubled up-and-coming actress, proves to be source of inspiration that is far too tempting. Fascinated almost to the point of obsession, Sibyl becomes more and more involved in Margot’s tumultuous life, reviving volatile memories that bring her face to face with her past.

Video-Sibyl-teaser 2
Sibyl de Justine Triet-teaser 2
 
Virginie Efira dans le film Sybil de Justine Triet
Vidéo-Sibyl-teaser 1
Sibyl de Justine Triet-teaser 1
Fiche technique du film Sibyl
  • TITRE INTERNATIONAL:SIBYL
  • Chine/Taïwan:  西比勒
  • Russie:  Любовь по Фрейду
  • Genre : thriller psychologique/ comédie dramatique/dramédie
  • Nationalité: film franco belge
  • Durée: 100 minutes
  • Film en couleur
  • Format de projection : scope
  • Format son : 5.1
  • Année de production : 2018
  • Numéro de visa :
  • Sortie en salles en France  le 24 mai 2019
  • Sortie DVD

RÉALISATEUR

  • Justine Triet

SCÉNARIO

  • D''après une idée de Justine Triet et co-écrit  avec Arthur Harari

ACTEURS

  • Virginie Efira-rôle:  Sibyl, psychanalyste
  • Gaspard Ulliel-rôle:  Igor, Maleski, acteur, petit ami de Margot
  • Adèle Exarchopoulos-rôle:  Margot Vasilis, actrice 
  • Sandra Hüller-rôle:  Mikaela Sanders, réalisatrice
  • Laure Calamy-rôle: Edith, sœur de Sibyl
  • Paul Hamy-rôle: Etienne
  • Arthur Harari-rôle:Dr Katz
  • Liv Harari-rôle: Livia
  • Niels Schneider-rôle: Gabriel, ex fiancé de Sibyl
  • Natascha Wiese-rôle: l'amie de Gabriel à la fête
  • Jeane Arra-Bellanger-rôle: Selma
  • Aurélien Bellanger-rôle: l'éditeur
  • Henriette Desjonquères-rôle :la meneuse 
  • Adrien Bellemare-rôle: Daniel
  • Philip Vornwold-rôle: Le patient
  • Agnès Tassella maquilleuse
  • Judith Zins-rôle : l'amie de Sibyl à la fête
  • Duccio Bellugi-Vannuccini-rôle : le producteur italien
  • Fabrizio Mosca-rôle :le médecin italien
  • Etienne Beurier-rôle : le vendeur fête foraine
  • Frank Williams-rôle : le guitariste fête de fin de film
  • Lorenzo Lefebvre-rôle: L'assistant Galotin

MUSIQUE

  • Superviseur de la musique : Thibault Deboaisne

EQUIPE TECHNIQUE

  • Chef opérateur/image:  Simon Beaufils
  • Assistant réalisateur en Italie : David Maria Putorti
  • Montage: Laurent Sénéchal
  • Son: Julien Sicart
  • Montage son: Ingrid Simon
  • Mixage: Simon Apostolou
  • Assistants  caméra:  Nicolas Eveilleau, Agathe Dercourt, Julie Bureau
  • Scripte: Camille Canivet (supervision)
  • Collaboration  à la direction d'acteurs: Cinthia Arra
  • Chef électricien : Sophie Lelou
  • Chef machiniste : Léo Stritt
  • Décorateurs: Toma Baqueni, Cyril Péré assisté par Laura Bücher, Louise le Bouc Berger et Arnaud Lucas
  • Maquillage: Odile Fourquin
  • Costumes: Virginie Montel, Floriane Gaudin (supervision)
  • Assistante costumière et habilleuse : Sophie-Charlotte Larget
  • Casting: Laure Balarin
  • Casting enfants: Elsa pharaon
  • Assistant casting: Minna Prader
  • Assistant chargé de figuration: Thomas Weber

DISTRIBUTION

  • Relation presse: Karine Durance et André-Paul Ricci et Tony Arnoux assistés de Pablo Garcia-Fons

PRODUCTION

  • Producteurs délégués: Philippe Martin et David Thion
  • Producteur exécutif:  Marcantonio Borghese
  • Directeur de production: Nicolas Leclerc
  • Directrice de postproduction: Juliette Mallon

SOCIÉTÉS

  • Production:  LFP – LES FILMS PELLÉAS
  • En coproduction  avec France 2 Cinéma, Les Films de Pierre, Page 114, Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma et Scope Pictures (BE)
  • Avec la participation: Le Pacte
  • En association avec MK2 films
  • Avec le soutien de la Région Île-de-France (au titre du Fonds de soutien Cinéma et Audiovisuel : 360 000 euros), la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Tax Shelter du Gouvernement Fédéral Belge via Scope Invest, des Soficas, Cofinova 15, Cinémage 13, Cofinova , CNC, Cinéventure 4
  • Avec la participation de  Canal+, Ciné+ et France Televisions
  • Exportation /ventes internationales:  AFM sous la houlette de MK2 films
  • Distribution : Le Pacte (FR)
Sorties internationales du film Sibyl
  • Belgique-distributeur: Telescope-sortie le 29 mai 2019 
  • Bosnie-Herzégovine-distributeur: MegaCom Film (MCF)
  • Brésil-distributeur :Imovision
  • Bulgarie-distributeur:  Bulgaria Film Vision
  • Croatie-distributeur: MegaCom Film (MCF)
  • Espagne-distributeur:Karma Films
  • Estonie-distributeur: Russian World Vision
  • Grèce-distributeur: Spentzos film
  • Hongrie-distributeur: Cirko Film
  • Israël-distributeur : Lev Cinemas (ex Shani Films)
  • Italie-distributeur : Valmyn Srl
  • Lettonie-distributeur: Russian World Vision
  • Liban-distributeur : Selim Ramia and co.
  • Lituanie-distributeur: Russian World Vision
  • Mexique-distributeur : Cinemex
  • Pologne-distributeur :Aurora Films
  • Québec-distributeur: MK2
  • Russie-distributeur:  Russian World Vision-sortie le 4 juillet 2019
  • Slovénie-distributeur: MegaCom Film (MCF)
  • Suisse romande-distributeur:Filmccopi-sortie le 29 mai 2019
  • Tunisie-sortie le 12 juin 2019
  • Ukraine-distributeur: Russian World Vision
Virginie Efira dans Sibyl
Tournage du film Sybil avec Virginie Efira au Tréport
Anecdotes et potins autour du film Sibyl

Titre

A l'origine du projet, le titre provisoire du film était "La première séance", il a  ensuite été écourté en "Première séance".  Et puis, lors de la post-production le film a été renommé "Sibyl". 

Inspirations : Portrait de femmeS ....

Comme LA BATAILLE DE SOLFÉRINO et VICTORIA, SIBYL dresse le portrait d’une jeune femme qui se débat entre sa vie professionnelle et sa vie intime, ses affects et ses angoisses…

Vos films seraient-ils à chaque fois des formes d’autoportraits en creux ?

Je m’inspire de certaines choses de mon entourage, d’enquêtes (psychologiques), de films,  de séries -notamment EN ANALYSE (IN TREATMENT) et sûrement un peu de moi mais honnêtement, je ne suis pas Sibyl. Avec mon coscénariste, Arthur Harari, on a pris du plaisir à partir totalement dans la fiction, à abîmer nos personnages. Au final, j’ai l’impression qu’ils n’ont plus rien à voir avec moi. UNE AUTRE FEMME de Woody Allen m’a hantée dès le début de l’écriture. Étrangement, je n’adore pas ce film, mais son principe narratif me fascine : une femme, cherchant le calme et l’inspiration, se retrouve face à une autre femme qui la plonge dans un vertige abyssal et fait exploser toute sa vie... Ce film a été la référence au départ.

Sibyl, le film, est tel un miroir dont on aurait recollé les morceaux à l’envers pour qu’il dessine un portrait un peu plus étrange, ou drolatique. Dans ses fissures, il laisse voir de la profondeur.

Mots de Justine Triet

Quand Sibyl se remet à écrire en rencontrant Margot, elle ouvre une brèche qui est à la fois un départ dans le délire fictionnel, mais aussi un vertige sur elle-même, son identité. Elle se retrouve en pleine crise. C’est un film sur l’identité, les racines. D’où je viens, qui je suis, qu’est-ce que j’ai fait, est-ce que je peux me réinventer ? C’est la question de nos origines. Comment on fait pour les oublier, et comment elles réapparaissent brutalement.

La richesse des thématiques

Le film croise plein de thèmes et de motifs : la maternité, la filiation, la création, le couple, l’amour-passion, la crise à mi-chemin de la vie, la gémellité, la reproduction des névroses. Vous y croiserez tour à tour la comédie, le comique, le burlesque, le drame, le suspens, .. avec des touches de  douceur mais également de cruauté...  Néanmoins, le coeur central du film porte sur l’identité, les racines: d'où je viens, qui je suis, qu’est-ce que j’ai fait, est-ce que je peux me réinventer ?

Il y a l’origine de l’enfant de Sibyl, celle du livre, mais aussi celles de Margot, qui semblent la hanter. Il m’importait que Margot soit issue d’un milieu modeste, qu’elle déteste d’où elle vient et essaye de lutter contre. Elle surgit avec un dilemme qui renvoie Sibyl à son passé. D’une certaine manière, c’est Sibyl en miroir inversé. Sibyl aussi a essayé de se construire contre ses origines, sa mère, l’alcool, et c’est par l’écriture qu’elle a voulu fuir ça, se réinventer. Quand elle se remet à écrire en rencontrant Margot, Sibyl ouvre une brèche qui est à la fois un départ dans le délire fictionnel, mais aussi un vertige sur elle-même, son identité. Elle se retrouve en pleine crise.

Le binôme explosif Virginie Efira-Justine Triet

Après Victoria et avec ce film (Sibyl), j’ai eu l’impression de découvrir d’autres visages de Virginie. Elle comprend tout ce que je cherche, ça va vite. La glace était brisée, j’ai osé tout lui demander, et elle m’a fait confiance. Elle s’est totalement abandonnée. Et puis, Virginie ne se limite pas à la logique première du scénario. Elle est prête à explorer toutes les facettes du personnage, jusque dans ses contradictions. J’ai un plaisir charnel à la filmer, à la modeler comme de la pâte. J’ai envie de l’abîmer, mais dans le bon sens : la voir pleurer, se défigurer, tomber et se relever.

Virginie: « Je me demandais comment nous allions travailler ensemble, avec ce rapport presque familial qui nous liait désormais, mais, finalement, cette intimité nous a permis d’aller plus loin. »

Virginie tiens Justine pour une de ces personnes qui, à tous les endroits, personnel comme artistique, lui a ouvert une porte qui donne sur des horizons plus larges que ceux qui étaient les siens avant de la rencontrer. A partir de quoi,  elle peux lui faire totalement confiance.... "Non, mais ce n’est pas de la soumission, c’est autre chose. J’attends encore que son regard découvre des choses de moi que j’ignore. Je pense que ça vient du sentiment de faire des choses ensemble"

Adèle Exarchopoulos

Justine Triet n'avait pas songé à cette belle actrice de "La Vie d'Adèle" lors de l'écriture, attribuant le rôle à une femme plus âgée. Mais après un bout d'essai lors du casting, AdèlExarchopoulos s'est révélée incroyable et éblouissante avec une grâce et une puissance dingue....Impossible de se passer d'elle tant son jeu est naturellement juste!

Sandra Hüller

Justine Triet avait remarqué "la femme" lors d'un festival il y a 10 ans. Puis, elle a suivi sa carrière. au cinéma comme au théâtre (allemand).  Elle est d’une intelligence rare, elle peut absolument tout faire: c’est incroyablement incarné et original à chaque fois! Elle amène beaucoup de burlesque mais toujours mêlé de gravité. Elle m’impressionne beaucoup.

Niels Schneider

Niels Schneider, est le partenaire de Virginie Efira  à l’écran (Un amour impossible de Catherine Corsini) et à la ville. 

"C’est assez étrange d’utiliser sa propre intimité devant une caméra" confie Virginie Efira.. Niels m’a un jour dit cette phrase très juste : “Les scènes de sexe documentent finalement souvent plus sur la sexualité des metteurs en scène que sur celle des acteurs.” Si notre lien aidait pour créer une complicité immédiate, il ne faut en effet pas oublier que nous sommes au service des personnages. Cette histoire n’est pas la nôtre, mais celle de Sibyl et de son amant. Heureusement pour moi d’ailleurs ! »

Tournage

Le film a été tourné en une quarantaine de jours à partie du 17 mai 2018:  Le tournage s'est partagé entre l'Italie (Stromboli, Capri), la Croatie, la Normandie (littoral : Varengeville et au Tréport), Paris et la région parisienne (Ivry-sur-Seine).en partie aux Studios Lumière sur le Pôle PIXEL à Villeurbanne (Rhône) du 18 au 27 juin 2018. Initialement le projet était de tourner en région PACA mais cette idée a été remplacée par la Croatie. 

La production a recherché :

-Un garçon, Daniel, âgé entre 6 et 9 ans, particulièrement intelligent et sensible qui cache un grand secrepour tourner des scènes à Paris.

-Une centaine de figurants, âgés entre 25 et 55 ans, pour une séquence qui se passe le soir du réveillon de Nouvel an (2006), au casino du Tréport (Seine-Maritime), le 10 juillet 2018.  Le thème de cette soirée est centré sur  «les années 20 aux années 50, les années folles à l’ambiance du film "Casino" de Martin Scorsese. »

La scène a été tournée le même jour que la demi-finale de la Coupe du monde du football qui opposait  la France à la Belgique! De nombreux figurants, la plupart recrutés localement, ont d'ailleurs menacé de défection... Le Casino a donc installé un vidéo-projecteur dans la salle qui leur était dédiée afin de permettre aux amateurs de foot de vivre à la fois cette rencontre et le tournage qui s'est poursuivit toute la nuit dans le restaurant et un peu en extérieur. Outre plusieurs salles et son restaurant, le Casino a mis son personnel à disposition de l'équipe de tournage.

-Des VRAIS TECHNICIENS DE CINEMA jouant leur propres rôles : hommes et des femmes entre 20 et 60 ans pour reconstituer une équipe de cinéma. (Conditions: être de nationalité belge et être fiscalement établis en Belgique).  Pour  3 à 7 jours de tournage entre le 27 mai et le 8 juin à STROMBOLI en ITALIE, logement et frais payés par la production. Pour les mêmes dates: un homme interprétant son propre rôle de CHEF OPERATEUR (peut être un assistant caméra également) ainsi qu'une femme MAQUILLEUSE.

Vidéo-Sibyl de Justine Triet-teaser 3
Vign_Capture
B.O. du film Sibyl de Justine Triet
  • Fever - Eddie J. Cooley, John Davenport-interprété par Virginie Efira
  • Sometimes I Feel Like A Motherless Child - Julie London
  • Blue Veins - Jack White-Interprété par The Raconteurs
  • Good Bait"- Count Basie, Tadd Dameron-Interprété par Nina Simone
  • Stromboli Spleen - Benoit Daniel
  • Motherless Child- The Humphries Singers
  • Lacrimosa - Mozart
  • Rua Madureira - Nino Ferrer / Bianca Iannuzzi
  • L'été - Quatre Saisons - Vivaldi
  • Sharadoba- Cindy Walker / Roy Orbison
  • Two opposing Impulses - Benoit Daniel
  • Murder Riser - Marc Sylvan
  • Fading Raser - Marc Sylvan
  • Un Giorno Come Un Altro - Nino Ferrer-Interprété par Gaspard Uliel, Virginie Efira
Virginie Efira dans Sibyl de Justine Triet
Vign_1_sibyl
Sibyl sélection en Festival
  • American Film Market (Marché international du film), (Etats-Unis), du 31 octobre au 7 novembre 2018
  • 72e Festival du film de Cannes (France), du 14 au 25 mai 2019

Sélection officielle: le film sera présenté le 24 mai en compétition.

Critiques de la presse sur le film Sibyl de Justine Triet
rss feed

Le suricate

28/05/2019 13:37:16
Vign_58441516_1250360198474029_402727001602916352_n_all
http://www.lesuricate.org/sibyl-passage-et-depassement-pour-justine-triet-et-virginie-efira/ Sibyl, passage et dépassement pour Justine Triet et Virginie Efira Troisième long métrage de la réalisatrice française Justine Triet, Sibyl marque sa deuxième collaboration avec l’actrice Virginie Efira, après Victoria. Les liens entre les deux films ne s’arrêtent pas là tant Sibyl semble constituer le prolongement d’un travail entre la cinéaste et la comédienne, un approfondissement d’une piste creusée avec le précédent film. C’est véritablement un dépassement qu’opèrent Triet et Efira avec ce film-ci, le dépassement d’un genre – la comédie, dans le carcan de laquelle s’inscrivait pleinement Victoria – mais également le dépassement des horizons explorés par une actrice, un dépassement de soi et des possibles. C’est en tout cas clairement le projet qu’embrasse Sibyl, qui se donne un peu comme « le film de la maturité » pour sa réalisatrice, une étape décisive dans sa carrière et son chemin d’auteur. Le fait que le film soit sélectionné en compétition à Cannes vient encore appuyer et légit...Lire la suite
Publié par Thibaut Grégoire •   Ajouter un commentaire  0 commentaires

Konbini

27/05/2019 13:24:00
Vign_58377890_1250360218474027_1972867053886898176_n_all
https://www.konbini.com/fr/cinema/sibyl/ Sibyl, la pépite dramatique avec Virginie Efira qui a séduit Cannes Justine Triet remet ça, trois ans après Victoria, et c'est sublime ! Au cours du Festival de Cannes, Konbini vous fait part de ses coups de cœur. Aujourd’hui, place au nouveau film de Justine Triet, toujours avec Virginie Efira, Sibyl, qui clôt cette sélection officielle 2019. Sibyl, c’est quoi ? Virginie Efira continue de choisir ses films avec beaucoup d’intelligence, Sibyl en est la preuve. Elle retrouve cette fois la réalisatrice Justine Triet, trois ans après l’excellent Victoria, qui lui a ouvert les portes du cinéma indépendant. Cette dernière y joue Sibyl donc, une psychanalyste au bout du rouleau, ancienne alcoolique à deux doigts de retomber, mère célibataire en gal&egra...Lire la suite
Publié par Arthur Cios •   Ajouter un commentaire  0 commentaires

Slate

26/05/2019 13:52:00
Vign_7_all
http://www.slate.fr/story/177618/festival-cannes-sibyl-justine-triet-enfin-film-femmes-complexite «Sibyl», un film qui montre enfin les femmes dans toute leur complexité Dans son nouveau long-métrage, Justine Triet crée un des plus beaux et complexes personnages féminins du cinéma. Une révélation du Festival de Cannes. Sibyl est à la fois sûre d'elle et pas du tout, point d'ancrage pour son entourage alors qu'elle-même menace de perdre pied. | Capture d'écran via YouTube Sibyl est à la fois sûre d'elle et pas du tout, point d'ancrage pour son entourage alors qu'elle-même menace de perdre pied. | Capture d'écran via YouTube – Comment tu fais pour être sûre de toi? – Je fais semblant. Cette réponse, que fait l'hér...Lire la suite
Publié par Anaïs Bordages •   Ajouter un commentaire  0 commentaires

Bande à part

24/05/2019 16:47:00
Vign_sibylclesfilmspelleas_all
Sibyl : Femmes au bord de la crise de nerfs http://www.bande-a-part.fr/cinema/critique/magazine-de-cinema-sibyl-justine-triet/ Justine Triet envisage Virginie Efira en psychanalyste-écrivaine en pleine tempête mentale dans Sibyl, film ambitieux qui peine à instaurer un climat et des émotions véritables, mais offre un rôle en or à son actrice centrale. Le film débute par un long plan fixe, au centre duquel Sibyl/Virginie Efira écoute un homme l’assommer d’un aberrant discours sur le monde littéraire tout en avalant des mets japonais. La séquence suscite le fou rire. Et Efira excelle dans l’art de l’écoute, son visage exprimant un vaste éventail de nuances naviguant de la sidération au dépit. Celle que l’on vient de quitter dans la peau d’une autre Sibylle (Continuer de Joaquim Lafosse) et dans un rôle dramatique puissant (Un amour impossible de Catherine Corsini) retrouve un personnage borderline comme sait si bien les dessiner Justine Triet (La Bataille de Solférino, Victoria). Cette Sibyl-là ambitionne de quitter sa fonction de psychanalyste pour se consacrer à l’écriture de romans. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente, comédienne de cinéma, qui s’impose à elle &nd...Lire la suite
Publié par La Rédaction •   Ajouter un commentaire  0 commentaires

Le Monde

24/05/2019 16:08:00
Vign_sibyl_all
https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/05/24/festival-de-cannes-2019-dans-sibyl-virginie-efira-s-abime-dans-l-ivresse-de-la-fiction_5466286_3246.html Festival de Cannes 2019 : dans « Sibyl », Virginie Efira s’abîme dans l’ivresse de la fiction Le troisième long-métrage de Justine Triet, en salle le 24 mai, raconte l’histoire d’une psychanalyste fascinée par une de ses patientes et qui en oublie ses obligations de thérapeute. Par Thomas Sotinel Publié le 24 mai 2019 à 04h36 - Mis à jour le 24 mai 2019 à 16h49 Psychanalyste, mère de famille, dépendante à l’alcool, sobre depuis des années, Sibyl a décidé – au moment où Justine Triet fait les présentations – de se remettre à écrire (elle fut jadis une romancière à succès). Aux membres de son cercle des Alcooliques anonymes, elle présente ces retrouvailles avec la fiction comme « une ivresse sans danger ». Pure illusion bien sûr. Elle vient de faire ses premiers pas sur un champ de mines, qui exploseront avec la grâce des...Lire la suite
Publié par Thomas Sotinel •   Ajouter un commentaire  0 commentaires
first prev 1 2 next last
Vos commentaires.....
Flo
29/05/2019 15:59:08
Excellent rôle et psychanalyse approfondie des personnages. Bravo, c’était très fort en émotions.  Beaucoup de profondeur avec le rapport à la mère, à la maternité ou son refus subi ou choisi, la sexualité vécue ou phantasmée vue et décryptée par une femme qui décrit très bien le désir et les modes d’y accéder.  Les acteurs et actrices sont formidables, vraiment très beau. J’aurais bien aimé le prix d’interprétation à Cannes pour vous...
ALAIN
19/01/2019 12:51:00
BONJOUR MERCI POUR CEST BEAUX FILMS JAI AHTE DE VOIR LES PROCHAIN FILMS JADOR TOU VEAU FILMS BONNE JOURNEE MERCI9T4V8Z
Virginie Efira©2016